Vendredi 2 mars 2018

L’hiver se termine et nous sommes ravis de profiter du réveil de la nature. Cependant, quelques corvées nous attendent en ce début de nouvelle saison.

Nous avons tout particulièrement intérêt à procéder dès à présent à 5 étapes primordiales pour préparer la maison au printemps et profiter ensuite de moments agréables.

1. La toiture

Inspecter la toiture permet d’éviter des problèmes d’infiltration. Après l’hiver, certains bardeaux peuvent manquer ou être abîmés. Un scellant vendu en magasin de bricolage permet de les recoller facilement.

Si votre toit est pentu, vérifiez l’état des joints d’étanchéité des éléments en relief (cheminée, solins, évent de plomberie). Si votre toit est plat, veillez à ce que le drain soit bien dégagé et la crépine parfaitement en place pour le protéger des débris.

Nettoyez-le, car il accumule feuilles et multiples saletés, sans oublier les noues, ainsi que les gouttières. Elles sont aussi importantes que le toit, car elles permettent à l’eau de s’écouler. Vous pouvez les munir de protège-gouttières empêchant les obstructions.

2. Le revêtement extérieur

La moindre section endommagée du revêtement extérieur doit être vue et réparée, notamment au niveau des joints de mortier, pour éviter des soucis d’étanchéité.

Faites attention aux dépôts blanchâtres ou taches de moisissures. Vérifiez qu’il n’y ait pas de fissures, fêlures ou craquelures sur vos murs, ou de ventre de bœuf (gonflement du parement de briques), et n’hésitez pas à faire appel à un professionnel.

Examinez également le jointement de vos fenêtres qui doit être intact et ne pas laisser passer la moindre goutte d’eau. Regardez si votre sous-sol présente des zones humides, marques d’une infiltration d’eau insidieuse.

3. Le grenier

Un taux d’humidité élevé a pu endommager cette pièce peu ou pas chauffée, faisant apparaître des moisissures la rendant vulnérable. Dans ce cas, veillez à améliorer votre ventilation.

Regardez si des insectes s’y sont réfugiés, comme des termites, capables de s’attaquer de manière agressive au bois. D’autres, comme les vrillettes ou les capricornes, déposent des larves qui elles aussi abîment le bois. Vous pouvez appliquer un produit à base de xylophène ou faire procéder à un traitement préventif de longue durée.

4. La véranda

La véranda est un endroit de la maison également susceptible d’avoir souffert de la période froide. C’est notamment le cas de ses baies vitrées. Assurez-vous qu’elles soient toujours bien étanches, qu’elles s’ouvrent et coulissent sans difficulté. Nettoyez avec minutie les rails, afin d’éliminer ce qui pourrait empêcher le bon fonctionnement des glissières ou obstruer l’évacuation d’eau.

Examinez sa toiture, notamment si elle est en polycarbonate, car il se peut qu’elle ait verdi. Un rinçage régulier à l’eau claire suffit à l’entretenir, de préférence à l’aide d’un tuyau d’arrosage, éliminant ainsi les dépôts de résidus des coins et des bordures.

5. Les extérieurs

Vérifiez les éventuelles pentes causées par le froid accumulant l’eau. Si vous avez fait un jardin à l’automne, pensez à le désherber et à diviser certaines aromatiques.

C’est le moment de greffer, tailler et planter vos arbustes, bêcher votre terre pour la préparer à de nouveaux semis, comme des carottes, radis ou petits pois.

Avant d’installer le salon de jardin, vérifiez son état. S’il est en métal, assurez-vous qu’il ne soit pas oxydé. Dans ce cas, il faut le décaper et le repeindre. Procédez à un nettoyage de votre terrasse avant de le réinstaller, et faites-vous plaisir en la décorant de pots de fleurs ou de jolies voiles d’ombrage.