Mercredi 22 mars 2017

Jardinage bio et engrais naturels intéressent aujourd'hui de plus en plus de français. En effet, vous êtes nombreux à posséder un bout de jardin, une terrasse, voir juste un balcon pour y être mettre quelques aromates. Face aux problématiques environnementales, vous avez envie de contribuer à votre échelle à la préservation de notre planète. 

Le jardinage bio et les engrais naturels ne sont pourtant pas une découverte ! Ces pratiques étaient bien connues de nos campagnes, lorsqu’il n’y avait ni les pesticides, ni les engrais chimiques actuels. Ces pratiques reviennent depuis quelques années en force !

Vous ne savez pas comment créer un jardin qui soit respectueux de l'environnement ? Vous voulez connaître tous les secrets des engrais naturels ? HomeServe vous donne ses bons conseils pour vous initier au jardinage bio. Quelques gestes simples et des techniques qui proposent de vraies alternatives vous feront découvrir le plaisir de cultiver des produits sains et de qualité !

Jardinage bio et engrais naturels : que nous dit la nature ?

Dans le jardinage bio, si l'on ne devait retenir qu'une seule phrase, ce serait peut-être celle-ci : écoutez la nature, elle vous le rendra bien !
Donc pour commencer, soyez d'abord attentif à la qualité de votre sol et à son écosystème et vous aurez déjà accompli une grande part du travail à effectuer. 

Un jardin adapté à votre sol 

Pour bien vous lancer, commencez par découvrir votre sol afin de savoir quelles sont les plantes qui s'y épanouiront le mieux. Vous pouvez toujours prélever un échantillon de terre et le faire analyser mais ces analyses coûtent cher (comptez jusqu’à 100€) ! Heureusement, il existe une méthode permettant de connaître la qualité du sol, sans dépenser un centime, par l’observation.

Notre astuce : prenez une petite poignée de terre. Si elle s'émiette facilement sans toutefois coller à votre main, c'est qu'elle est composée de limons fins. Votre sol est donc naturellement riche en nutriments et très fertile ! A l'inverse, une terre sableuse ou argileuse demandera plus d’attention et d'entretien.

Quel que soit le type de sol de votre jardin, vous pourrez éventuellement l’ « améliorer » pour le rendre plus fertile :

  • Sur une terre sableuse, enrichissez-la par un ajout de fumier, ou de compost, et protégez-la en la paillant pour éviter l’évaporation de l’eau,
  • Sur une terre argileuse, afin de la rendre plus drainante, faites un apport de sable, de gravillons, ou encore de copeaux de lin qui l’aèreront.

Bien choisir ses graines maraîchères

Dans les jardineries et magasins bios, choisissez des graines adaptées à l'ensoleillement de votre jardin en prenant soin d'éviter les graines "hybrides" de type F1. Ces graines sont calibrées et modifiées par l'homme.

Préférez les graines de variétés rustiques, anciennes et bien sûr biologiques, que nous ne trouvons plus dans nos marchés. D'une part, elles coutent moins cher ! Et d'autre part, en tant que jardinier amateur, vous contribuerez à la préservation de certaines espèces qui ne sont aujourd’hui plus commercialisées.

Au-delà des graines disponibles dans le commerce, vous pouvez également récupérer les graines de votre propre production que vous pourrez replanter d’année en année ! Pourquoi ne pas favoriser les échanges en faisant des boutures à partir des arbres et arbustes de vos connaissances ? C’est simple, et vous participerez à la préservation d’espèces rares.

Le saviez-vous ? Vous pouvez-même offrir une nouvelle vie à votre sapin de noël en le replantant dans votre jardin !

Une consommation d'eau raisonnée

Economiser l'eau est bon pour la planète et pour votre portefeuille ! Pour optimiser votre arrosage, il est important de bien choisir vos heures d'arrosage. Soit très tôt le matin ou tard le soir. N'oubliez pas de consulter la météo : si des précipitations sont prévues le lendemain, il sera inutile d'arroser votre jardin.

Enfin, arrosez vos plantes à la racine : elles devront puiser leurs ressources en profondeur, ce qui les renforcera davantage.

Notre astuce : une méthode simple et ingénieuse consiste à récupérer l'eau de pluie. Vous n'y trouverez que des avantages : l'eau de pluie est gratuite, très appréciée de nos plantes car elle contient très peu de calcaire, et est toujours à température ambiante !

Jardinage bio et engrais naturels : des solutions ingénieuses et économiques

Le compost

Le compost est probablement l’engrais naturel le plus connu. Il permet de recycler ses déchets pour les transformer en un humus riche en nutriments pour votre sol. A cet effet, réservez environ 1m2 dans votre jardin pour votre compost et ajoutez y vos déchets quotidiens (épluchures de fruits et légumes, coquilles, papiers, cartons, copeaux et cendres de bois, feuilles mortes etc.), aérez-le de temps en temps et le tour est joué !

Il existe même des solutions pour fabriquer son compost dans son appartement !

Les engrais naturels

On trouve également dans le commerce un grand nombre d'engrais naturels, d'origine animale, végétale ou encore minérale : farine de sang séché de volaille, guano et arêtes de poisson, goémon, vinasse de betterave, purin d'ortie ou encore du phosphate de roche broyé... Chacun de ces engrais peut vous apporter des solutions alternatives intéressantes au compost, mais surtout aux engrais chimiques !
Comptez entre 10 et 40€ le paquet ou le bidon en fonction de la contenance.

Les engrais verts

L'un des secrets des paysans d'antan consistaient à cultiver certaines plantes à croissance rapide entre deux semences, puis à les enfouir sous la terre en les recouvrant d'humus. Cette technique ancestrale comporte plus d'un avantage : elle permet d'empêcher la prolifération de plantes indésirables tout en renforçant la qualité de votre sol.

Vous voyez, ce n’est pas compliqué de jardiner bio grâce aux engrais naturels et quelques bons tuyaux de HomeServe !