Mercredi 12 juillet 2017

Ah, quel plaisir que de profiter des joies de la piscine en été ! On ne se lasse pas des plongeons et des baignades pour se rafraîchir quand la température extérieure est décidément trop élevée. Mais entre l’évaporation de l’eau, les plongeons intempestifs ou bien encore les éclaboussures, la déperdition d’eau peut provoquer une lourde facture qui va gâcher votre joie. D’autant plus qu’il s’agit aussi d’un enjeu environnemental majeur…

Les principales sources de gaspillage d’eau 

Une piscine privée entraîne une consommation d’eau d’autant plus grande que cette eau est trop vite consommée. Les déperditions proviennent en fait de trois sources principales : l’évaporation, les éclaboussures et les fuites. L’évaporation peut concerner plusieurs centimètres par jour selon la vitesse d’évaporation de l’eau de votre piscine. En ce qui concerne les éclaboussures, ce sont les plongeons et autres jeux animés dans l’eau qui en sont bien sûr la cause. Enfin, les fuites, qui peuvent se cacher dans les circuits de filtration par exemple, peuvent représenter jusqu’à 2 000 litres d’eau gaspillés par an…

Agir pour stopper le gaspillage

Il existe différentes solutions pour arrêter ce gaspillage d’eau, nuisible non seulement pour votre portefeuille, mais aussi pour la nature.

  • Couvrir votre piscine

Grâce à une couverture de sécurité ou une bâche à bulles, vous limitez l’évaporation de l’eau et vous conservez la chaleur accumulée tout au long de la journée.

  • Protéger votre piscine du vent

Pensez à planter des haies autour de votre piscine. Non seulement cela réduira les courants d’air, et donc l’évaporation, mais en plus cela créera un climat agréable autour de la piscine.

  • Ne pas dépasser les hauteurs d’eau recommandées

Un moyen radical de ne plus éclabousser, c’est de se conformer aux hauteurs d’eau indiquées par le fabricant et de rester 10 à 15 cm sous le niveau indiqué.

  • Récupérer l’eau de pluie

Si vous ne pouvez pas empêcher complètement la déperdition de l’eau, vous pouvez ajouter de l’eau gratuitement grâce aux nuages ! Il vous suffit en effet d’installer un réservoir sous votre gouttière ou bien un récupérateur d’eau de pluie adapté aux piscines, avec un système de filtration qui écartera les débris.

  • Baisser ou éteindre le système de chauffage

Si vous chauffez l’eau de votre piscine avec une chaudière, un échangeur thermique ou une pompe à chaleur, pensez à éteindre votre système l’été, ou du moins à le mettre en sourdine. Car plus l’eau est chaude, plus elle s’évapore, logique.

  • Éviter de vidanger trop souvent

Certes, l’eau sera propre, mais combien de litres gaspillés pour votre confort ? Si vous tenez absolument à vidanger votre piscine, utilisez alors l’eau pour arroser votre jardin par exemple, en extrayant bien sûr les résidus de produits chimiques auparavant.

  • Limiter le lavage des filtres

Pour éviter de gaspiller de 300 à 500 litres d’eau rien que pour nettoyer vos filtres à sable, couvrez votre piscine pour limiter les impuretés et faites installer un préfiltre entre la pompe et le bloc filtrant, pour bloquer les plus grosses impuretés.

En appliquant tous ces conseils, vous devriez réussir à réduire drastiquement le gaspillage de l’eau de votre piscine. Bon été !