Lundi 22 janvier 2018

Une maison saine est une maison qui respecte la santé de ses habitants. Et l’on peut aller plus loin en faisant en sorte qu’elle respecte également l’environnement.

Pour cela, il faut connaître les matériaux qui assurent des travaux écologiques sans être trop onéreux, et choisir ceux qui sont les mieux adaptés à son habitat.

Pour la rénovation

Lors de la rénovation d’une maison, l’isolation est un domaine important, pour lequel la vigilance est de mise. De nombreux matériaux sont en contact direct ou indirect avec les habitants du foyer. Ils doivent être inoffensifs, écologiques et performants.

Selon la région, la surface de la maison, le chauffage utilisé, vous avez le choix entre plusieurs isolants. La ouate de cellulose, composée de vieux papiers ou boues de papèterie, est aussi efficace qu’une laine minérale et sa production demande une consommation d’énergie moindre. Le liège est léger, inaltérable, hydrofuge et ignifuge, résistant aux insectes et champignons. Un peu plus cher que la ouate de cellulose, il possède néanmoins l’avantage d’être également un très bon isolant phonique.

Le chanvre et le lin sont depuis quelques années très plébiscités. Faciles à mettre en place, sous forme de panneaux, ils ne demandent pas l’intervention d’un professionnel. Leurs fibres se cultivent facilement et ne nécessitent pas de produits polluants. Ces éléments ont l’atout non négligeable d’absorber l’humidité.

Enfin, la laine de mouton, vendue en rouleaux, emmagasine l’humidité et la libère sans s’altérer. Elle est malgré tout moins efficace contre la chaleur et les mites et doit donc être traitée.

Pour la décoration

Les peintures, enduits et revêtements de sol sont eux aussi faits de différentes matières et produits. La chaux, le bois, le chanvre ou les peintures naturelles restent les matériaux idéaux dans le cadre de la décoration de votre habitation.

Le béton ciré et les fibres naturelles sont très sollicités et permettent une esthétique soignée ainsi qu’une large palette de couleurs. Le sol en jonc de mer habille idéalement les chambres et le béton ciré est le meilleur ami des pièces d’eau.

Pour les ouvertures, les fenêtres et portes en bois sont plus économes en énergie que les armatures en PVC ou en aluminium. Il faut cependant veiller à ce que le bois soit issu de ressources gérées durablement. Pour ce faire, des écolabels PEFC ou FSC vous guident dans vos choix.

Pour l’extérieur

Pour aménager et embellir le jardin, là aussi des matériaux écologiques existent. Les allées sont du plus bel effet lorsqu’elles sont habillées de bois composite. Il est également idéal pour fabriquer un abri de jardin, des clôtures ou une terrasse.

Pour les luminaires, vous pouvez opter pour les spots LED ou les lampadaires équipés de plaques solaires. Ces derniers amassent l’énergie solaire la journée, et la redistribuent le soir.

Les pétales d’ardoises récupérées de chutes de toit peuvent servir de paillis, ainsi que la paille, l’écorce de pin ou les pierres de meulière. Un léger feutre géotextile est très efficace contre la poussée des mauvaises herbes et la toile de paille en jute est biodégradable, offrant un effet paillant à vos plantations de 20 à 30 mois, sans être inesthétique.